Connecteur Prestashop & WooCommerce pour Erp

Nous sélectionnons les meilleures technologies

Le e-commerce, un marché en plein essor

   Partager

Le e-commerce une solution sur le long terme ?

Dans un contexte de mondialisation caractérisé par l’accélération des échanges commerciaux et financiers à l’échelle mondiale grâce au développement des technologies de l’information et de la communication, le e-commerce occupe une place croissante sur le marché de la vente. Cette tendance devrait s’intensifier dans les années à venir, du fait des changements dans les habitudes des consommateurs provoqués par des crises tel que la crise sanitaire mondiale du Covid19. Aujourd’hui, 85,5% des internautes français commandent sur Internet. Le marché du e-commerce connaît ainsi une forte croissance avec une hausse des ventes annuelles de 11,4% entre 2018 et 2019 selon la FEVAD. De ce fait, la majorité des commerçants ou des futurs entrepreneurs envisagent de démarrer ou d’étendre leur activité en ligne. Cette tendance semble s’être intensifiée en raison des contraintes de la crise du COVID qui ont mis au premier plan le télétravail et les commandes en ligne. Le e-commerce a totalement bouleversé les règles du commerce traditionnel, sans pour le moment détrôner ce dernier. On parle désormais d’un commerce de plus en plus connecté où les effets de synergie entre les deux sont nombreux. La tentation de se lancer dans la vente en ligne est de plus en plus grande pour de nombreuses marques.

Ainsi, comment le e-commerce bouleverse-t-il les codes de la vente au sein des entreprises et s’avère être un besoin essentiel ?

Qu’est ce que le e-commerce?

Le e-commerce, ou commerce électronique, est défini comme l’échange pécuniaire à distance de biens, de services et d’informations par l’intermédiaire des réseaux informatiques, notamment Internet. En d’autres termes, il s’agit d’un commerce qui gère la transaction de biens et services entre un acheteur et un vendeur. Cette notion se réfère ainsi à la gestion des moyens inhérents à ce mode de consommation, de la gestion des paiements grâce à des moyens électroniques, jusqu’aux modes de livraison proposés aux internautes. Le e-commerce englobe essentiellement les transactions commerciales qui s’effectuent sur Internet à partir des différents types de terminaux sur des sites e-commerce ou applications mobiles marchandes.

  • ordinateurs
  • tablettes
  • smartphones
  • consoles
  • TV connectées

Le mobile est en effet devenu un support incontournable pour les e-commerçants, puisque c’est celui qui génère le plus de visites à 42%. Toutefois, l’ordinateur reste le moyen privilégié par les internautes pour effectuer leurs achats à 63%. Bien qu’ils ne constituent pas le canal apportant le plus de visites ou de conversions, les réseaux sociaux restent pour les internautes un moyen privilégié de dénicher de nouveaux produits.

  • Pinterest tire clairement son épingle du jeu : 55 % de ses utilisateurs déclarent s’en servir pour trouver et acheter des produits
  • Facebook représente seulement 12% mais tend à s’améliorer dans le secteur
  • Instagram avec ses 12 % est tente également de se développer en proposant de nouvelles fonctionnalités.

En seulement quelques années, le e-commerce est devenu le principal canal de la “vente à distance”, ce qui explique le remplacement du terme de « vente par correspondance« . Selon la FEVAD, le e-commerce ne représentait en 2019 que 10% du commerce de détail. Le e-commerce ne recouvre cependant qu’une partie des enjeux du commerce sur Internet car la présence des entreprises en ligne influence également les achats réalisés en points de vente ou par d’autres canaux. Néanmoins, toujours selon la FEVAD, le chiffre d’affaires du e-commerce français s’est élevé en 2019 à 103,4 milliards d’euros avec un panier moyen de 60 Euros, une moyenne de 33 achats en ligne par an, le tout grâce à un réseau de plus de 200 000 sites marchands. Ainsi, les principaux domaines d’achat en ligne sont dans le secteur du tourisme à 44%, les produits culturels à 43% et enfin les textiles de maison.

 

Pourquoi le e-commerce représente-t-il un secteur attractif?

Le commerce en ligne se place ainsi comme une opportunité majeure pour les consommateurs. Souvent, les commandes en ligne sont perçues comme plus rapides, mais également pratiques grâce à l’accessibilité du site 24h/24 et confortables puisque cela épargne un déplacement aux clients, et qu’ils ne sont pas pressés pour effectuer leurs achats. Les internautes pensent également ce mode de consommation bon marché car il permet de mieux comparer les différents produits et plateformes, dont le choix est accru sur Internet. De nombreux sites tel que le géant Amazon propose également un retour en cas de problème avec le produit, une sécurité qui rassure les consommateurs.

Le e-commerce constitue également un enjeu immense pour les entreprises. Au-delà d’un vaste marché en croissance rapide, cette méthode de vente présentes des avantages déterminants :

  • Diminuer les coûts fixes: dans le but d’augmenter les marges.
  • L’avantage de la scalabilité : dans un e-commerce, contrairement à une boutique physique, il est possible de vendre à un nombre de personnes illimitées en même temps.
  • Elargissement de la cible : Pouvoir acheter et vendre depuis n’importe quel endroit du globe permet d’obtenir davantage de clients.
  • Récolter des données sur les consommateurs : permet d’identifier les modes et préférences de consommation dans le but d’améliorer la relation-client et de proposer des produits, services mais surtout une communication adaptée à son public, qui permettra d’augmenter les ventes.

Toutefois, le e-commerce demeure un défi pour les entreprises. En effet, il se heurte à des difficultés telles que le manque de confiance des internautes : bien que les passerelles et les moyens de paiement aient fait d’énormes progrès et soient aujourd’hui aussi sûrs que dans les boutiques physiques, beaucoup de personnes continuent de ne pas faire entièrement confiance aux transactions en ligne. Un autre inconvénient rencontré est la dématérialisation, puisque les clients ne peuvent ni voir ni toucher les produits auxquels ils s’intéressent, ce qui freine souvent leur achat. De plus, la dépendance à la connexion Internet ainsi que les éventuelles difficultés techniques compliquent cette méthode de vente. Enfin, la concurrence est accrue en ligne puisque la barrière d’entrée économique pour créer un e-commerce n’est pas aussi élevée que pour un commerce physique et surtout, acquérir de la visibilité nécessite davantage de temps que pour un commerce physique qui, aussitôt qu’il ouvre ses portes, est remarqué par des passants.

ecommerce processus

Comment se lancer dans le e-commerce?

D’après l’Insee, plus de 500 entreprises se créent en France chaque jour, mais la majorité le sont sans avoir défini de stratégie au préalable, ce qui explique que 52% ferment en moins de 3 ans. Il existe plusieurs étapes dans le lancement de son projet de e-commerce. Une fois l’idée de service ou de produit à vendre aboutie, il convient d’analyser les défis qui émergeront au cours de cette aventure en ligne. Pour cela, ils est conseillé de faire appel à un expert, souvent un cabinet de conseil, mais également une Junior Entreprise.

En effet, SISCOTEL propose des prestations d’accompagnement stratégiques et d’élaboration de plan d’action afin de garantir un accompagnement sur le long terme. En effet, faire appel à un cabinet junior est considéré comme avantageux dans le domaine du e-commerce puisque la clientèle qui commande le plus sur internet a moins de 35 ans, elle peut donc être réceptive aux idées innovantes de nos consultants, qui permettront à une plateforme en ligne de se distinguer de ses autres concurrents grâce à des services répondant exactement aux besoins et utilisations des ses consommateurs. Nous proposons ainsi un service de conseil dans les grandes décisions telles que le modèle commercial de l’entreprise :

  • marketplace
  • dropshipping
  • services
  • e-commerce d’affiliation

Mais aussi les méthodes de paiement, de livraison ou encore le type de service client à privilégier, sachant que ces critères sont les plus déterminants dans le choix d’une plateforme plutôt qu’une autre pour un client, mais également dans le processus de fidélisation.

De plus, SISCOTEL bénéficie de 42 ans d’expérience en marketing et propose une méthodologie aussi solide que précise, mais qui sait surtout s’adapter aux besoins de chaque projet. En effet, il apparaît primordial de cerner la cible d’un projet de e-commerce afin de proposer l’offre, le design de la plateforme ainsi que les méthodes de communication aussi proches que possible de la clientèle potentielle. C’est dans cette optique que SISCOTEL propose des prestations en web-marketing. L’objectif est ainsi de garantir la viabilité du projet afin que cette entreprise soit un succès. Pour en savoir plus découvrez nos solutions.